Méditations chantées

Les méditations chantées ou prières, sont des méthodes spéciales pour purifier les négativités, accumuler du mérite et recevoir des bénédictions. Elles nous aident à développer et maintenir un esprit positif et sont une puissante préparation pour la méditation.

Notre pratique principale est le “Joyau Qui Exauce les Souhaits”, qui inclut des méditations silencieuses.

Merci d’arriver 5 min avant le début de la séance.

L’Offrande au Guide Spirituel (OGS)

Cette pratique nous permet de faire grandir nos qualités en nous rapprochant de notre guide spirituel. Elle contient toutes les pratiques essentielles du bouddhisme kadampa = les étapes de la voie (Lamrim) et l’entraînement de l’esprit (Lodjong), et les étapes de génération et de réalisation du tantra du yoga suprême. En nous en remettant à notre guide spirituel comme étant un avec Djé Tsongkhapa, notre compassion, pouvoir spirituel et sagesse grandiront naturellement. Cette pratique inclut une offrande de nourriture (tsog).

Ouvert à tous, tous les 10 et 25 du mois

Le Joyau qui exauce les souhaits

Cette pratique est l’essence même de la Nouvelle Tradition Kadampa. Elle nous permet de nettoyer notre esprit, accumuler de l’énergie positive et recevoir l’inspiration des êtres saints afin de pouvoir réaliser toutes les étapes de la voie de l’illumination du soutra et du tantra. Si nous faisons cette pratique régulièrement et sincèrement, nous allons développer des réalisations pures du dharma, et nous ferons finalement l’expérience de la joie suprême de la pleine illumination.

Selon le planning :
Du lundi au vendredi, avec 2 méditations non guidées

Le dimanche, avec offrande de nourriture (tsog)

Le Tambour Mélodieux

Cette pratique a pour fonction d’écarter les obstacles à l’accomplissement des réalisations spirituelles et de mettre en place les conditions favorables à leur croissance. Cette pratique inclus une louange à Mandjoushri, le gourou yoga de Djé Tsongkhapa, l’auto-génération en Hérouka, et des offrandes aux protecteurs du Dharma dont Dordjé Shougdèn.

Cette pratique dure 3h avec une pause. Il est possible d’intégrer la pratique à n’importe quel moment.

Tous les 29 du mois

La Cérémonie du Powa

Lorsque nous pratiquons le transfert de conscience, ou powa, avec foi, compassion et concentration, nous pouvons transférer la conscience de ceux qui sont morts récemment vers une renaissance supérieure ou vers le pays pur d’un bouddha. La cérémonie du powa peut être effectuée pour le bien d’une ou de plusieurs personnes décédées, ou encore pour le bien des innombrables êtres morts récemment. En effectuant cette pratique nous créons également une vaste collection de mérite qui nous conduira aussi sur le chemin qui mène au pays pur d’un bouddha.

La Libération hors de la douleur – Pratique de Tara

Tara (libératrice) est un bouddha féminin, manifestation de la sagesse ultime de tous les bouddhas. En se rapprochant de Tara, nous serons libérés de toutes peurs et nous recevrons une inspiration puissante qui nous guidera tout au long de la voie spirituelle.

Tous les 8 du mois

Les préceptes

Une Vie Pure

L’essence de la pratique est de prendre huit préceptes et de les observer avec pureté pendant vingt quatre heures. En faisant cette pratique encore et encore, nous nous familiarisons avec la pratique de la discipline morale et donnons ainsi une grande signification à notre vie humaine. En pratiquant la discipline morale de cette manière, nous recevons de nombreux grands bienfaits. Cette pratique nous aide à résoudre les problèmes de cette vie en évitant les causes de la souffrance, et elle crée les causes de renaissances fortunées dans nos vies futures et nous protège par conséquent des souffrances d’une renaissance inférieure.

Tous les 15 du mois